Dix chefs-d’œuvre littéraires pour l’éducation des Russes

Breaking News

Le rôle des Pouchkine, Tolstoï et Dostoïevski .

Peut-on parler aujourd’hui de l’éducation à la russe? si oui, la journaliste Ioulia Champorova a abordé le sujet d’un angle intéressant, à savoir l’éducation à travers les livres.
Pas n’importe quel livre, mais les plus grandes oeuvres des auteurs, poètes ou romanciers russes, nous retrouvons les géants tels que Pouchkine, Tolstoï en passant par Dostoïevski .

Dans son article paru sur Russia beyond, la journaliste a insisté sur la qualité du système éducatif russe, qui s’est basé sur les plus grands hommes de lettres russes. Ils sont la référence, un chemin, et la lumière qui va déterminer la destinée de peuple russe.


L. Pasternak

Grâce à un programme scolaire complet comprenant les chefs-d’œuvre de Pouchkine, Gogol, Tolstoï, Soljenitsyne et d’autres fameux écrivains, les Russes de toutes classes sociales possèdent un lien culturel commun et un point de référence intellectuel, facteurs importants dans la valorisation de l’identité nationale et la construction de la cohésion sociale.

Pour les Russes, la littérature classique représente bien plus qu’un moyen d’apprendre la langue ou de passer le temps. Certaines œuvres enseignées à l’école jouent un rôle important dans la formation de l’identité culturelle de la nation, et les Russes s’y réfèrent souvent pour établir des comparaisons avec des situations similaires, décrire une personne, parler d’amour ou de haine, ou tout simplement pour utiliser certaines expressions ou faire des blagues. Et chaque Russe comprendra ces références car tous ont lu les mêmes livres à l’école. Russia Beyond a compilé une liste des œuvres littéraires russes les plus importantes. Si vous les lisez toutes, vous comprendrez alors mieux la mentalité russe

Lire la suite ICI

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *