Russie et les Jeux Olympique de Tokyo

Actualite Breaking News

Poutine a commenté l’absence du drapeau et de l’hymne nationale russes

Фото: © Администрация Президента России

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que les restrictions sur l’utilisation des symboles d’État aux Jeux olympiques de Tokyo n’empêchent pas les athlètes russes d’afficher de bons résultats.

 “Cela n’affecte pas la qualité des performances de nos athlètes. Je pense que la décision du Tribunal arbitral du sport a encore dans une certaine mesure une connotation politique. Je pense qu’eux – nos athlètes – par leurs performances prouvent de la meilleure des manières que toutes les tentatives de politisation du sport sont insignifiantes, insensées, voire nuisibles. Et en fait, ils n’ont aucun sens. ”

Quant à l’avenir de cette politique de sanction il ajoute que, ces restrictions sont en vigueur jusqu’à la fin de 2022. Je pense qu’à partir de ce moment, toutes les tentatives visant à restreindre ou à « pincer » d’une manière ou d’une autre la Russie dans le domaine du sport passeront. Il me semble que les organisations sportives mondiales elles-mêmes, y compris le Comité international olympique, s’intéressent à ce que la Russie soit l’un des participants et des prétendants à l’organisation des plus grandes compétitions du monde”, a déclaré Poutine.

Les athlètes russes dans le cadre des sanctions de l’Agence mondiale antidopage aux Jeux olympiques sont obligés de jouer les competitions sans drapeau national ni hymne national. Si un athlète ou une équipe russe gagne, un fragment du premier concerto pour piano et orchestre de Piotr Tchaïkovski sonnera.

L’équipe russe a remporté 20 médailles d’or, 28 d’argent et 23 de bronze

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.